Kuimper et Ys




Selon la légende, le Roi Gradlon avait une fille, Dahut. Dahut demanda à son père de lui bâtir une cité marine, la ville d'Ys. La ville se trouvait sur le fond de la baie de Douarnenez. Une très haute digue fut élevée par les korrigans afin d'empêcher l'eau d'engloutir la ville. Seule une porte de bronze, permettait d'entrer ou de sortir de la ville. Dahut en confia la clef à son père, le roi.

Ys était la plus belle et la plus impressionnante ville du monde.

Cependant, en dépit des sermons de Saint Guénolé, Ys devint la ville du péché (les pratiques cultuelles d'avant le catholicisme étant considérées comme « péchés ») sous l'influence de Dahut (aussi appelée Ahès) qui y organisait des orgies (comprendre: des fêtes non chrétiennes). Elle avait soi-disant l'habitude de faire tuer ses amants le matin venu (une broderie littéraire typique du XIXè siècle). Son comportement était tel que Dieu décida de la punir.

Un jour, un chevalier vêtu de rouge arriva à Ys. Dahut lui demanda de se rendre auprès d'elle et, un soir, il accepta. La même nuit, une tempête éclata et on entendait les vagues frapper avec violence la porte de bronze et les murailles de la ville. Entendant ce vacarme, Dahut dit au chevalier : « Que la tempête rugisse, les portes de la ville sont solides et c'est le Roi Gradlon, mon père, qui en possède l'unique clef, attachée à son cou ». Ce à quoi le chevalier répondit : « Ton père le Roi dort, si tu me veux, tu dois maintenant t'emparer de cette clef. » Dahut reprit alors la clef à son père et la donna au chevalier, qui n'était autre que Satan. Dès qu'il fut en possession de la clé, le diable ouvrit la porte de la ville, la condamnant à disparaître. Une autre version de l'histoire prétend que ce fut Dahut elle-même qui accomplit ce geste.

La porte ayant été ouverte en pleine tempête et à marée haute, une vague de la taille d'une montagne s'abattit sur Ys. Pour échapper au désastre, le roi Gradlon et sa fille montèrent sur Morvarc'h, le cheval magique. Mais Saint Guénolé accourut auprès d'eux et dit à Gradlon : « Repousse le démon assis derrière toi ! » Gradlon refusa et Guénolé précipita Dahut dans la mer (quelques variantes disent que Gradlon obéit et le fit lui-même. Étant donné l'amour de Gradlon pour sa fille, c'est peu vraisemblable). L'eau l'engloutit et elle devint Marie Morgane, une sirène. Une version précise que cette sirène avait une apparence parfaitement humaine et n'avait donc pas le corps chimérique que l'on attribue aujourd'hui aux sirènes. 



Gradlon se réfugia à Kuimper, qui fut sa nouvelle capitale. Une statue équestre du roi fut faite et elle est toujours aujourd'hui entre les flèches de la cathédrale Saint Corentin à Kuimper. On dit que les cloches des églises d'Ys peuvent encore être entendues en mer par temps calme.